Pourquoi faire une formation en alternance ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un système de formation ou d’apprentissage où le candidat bénéficie d’une formation théorique auprès d’une école, tout en travaillant. Ce type d’approche a longtemps été occulté par les autres méthodes de formation (en continu notamment). Mais elle redevient aujourd’hui en vogue. Quel est son intérêt dans le monde professionnel moderne ?

Formation en alternance : en quoi ça consiste ?

Cette formation qui réunit études et expérience professionnelle débouche sur des qualifications plus rapidement qu’en matière de formation classique. Elle est accessible via deux sortes de contrats de travail, à savoir le contrat de professionnalisation (pour les étudiants de 15 à 26 ans et demandeurs d’emploi de 26 ans) et le contrat d’apprentissage (pour les jeunes de 15 à 25 ou 30 ans dans certains cas). Le grand avantage avec les formations en alternance tourne autour de son financement, lequel peut être totalement pris en charge par un organisme par le biais du compte personnel de formation de l’étudiant alternant. En plus, celui-ci sera rémunéré par son entreprise d’accueil.

Intérêts de la formation en alternance pour l’étudiant

Les étudiants contemporains attribuent un certain nombre d’avantages à l’alternance. Bien entendu, le fait d’associer la théorie et la pratique en matière d’apprentissage dans un domaine d’activité constitue le premier atout d’une telle formation. Mais ensuite, l’alternance constitue une étape préparatoire permettant d’acquérir et de perfectionner des compétences, pour une meilleure insertion dans le monde du travail. Sachant ensuite que c’est une formation pratique où l’on expérimente son domaine d’activités et de compétences, ce type de formation donne rapidement accès à un emploi. Sinon, l’alternance est tout simplement une manière d’économiser en termes de formation, voire de se faire de l’argent de poche en plus.

Bénéfices tirés de l’alternance pour l’entreprise

Bien qu’il soit difficile de trouver une formation en alternance, les employeurs d’alternants tirent plusieurs avantages du contrat en alternance. D’abord, l’entreprise gagne en formant un futur collaborateur, en investissant un peu moins qu’en recrutant un stagiaire ou un employé à plein temps notamment. En engageant un tel apprenti, l’entreprise s’offre aussi les services d’un employé sur une plus longue durée, ce qui permet de mieux inculquer le savoir-faire à l’alternant, de le former pour qu’il acquière le profil attendu au fur et à mesure, et d’obtenir plus d’implication de la part de l’employé. 

En somme, plus l’alternant s’immerge dans le métier et son poste, plus il gagne en compétences et en savoir-faire. L’entreprise qui le recrute y gagne en termes de capacités de production et de service, tout en réduisant ses charges.

BTS en un an : comment ça marche ?

Si le BTS s’étend généralement sur 2 ans, il subsiste toutefois, une méthode souvent peu commune, que l’on qualifie d’« année spéciale » ou « aménagement de formation » qui cheminera vers l’obtention du diplôme en un an. 

Cette année spéciale, mise en vigueur par les recteurs d’académie, concerne les étudiants en réorientation ou bien ceux qui veulent profiter d’une double compétence. Cette formule est une variante express du BTS à Lille en alternance au sens propre du terme. Il convient de noter que la sélection d’entrée est cependant. 

Mais attention, la sélection d’entrées est cependant assez ardue, ce qui justifie le fait que l’intégration n’est pas donnée à tout le monde.

À qui est destinée cette formule ?

Le BTS en un an ne s’adresse pas aux bacheliers de l’année. Cet agencement de formation concerne notamment les étudiants disposant d’un diplôme bac + 2, à savoir un DEUG, une Licence 2 ou encore un DUT. Ceux qui ont poursuivi deux années de classe préparatoire aux grandes écoles peuvent également aspirer à cette formule. Néanmoins, cette formation est spécialement réservée aux personnes justifiant d’une expérience professionnelle et qui ambitionne à une double compétence.

Les titulaires d’un BTS peuvent également envisager la préparation d’un deuxième en un an pour parachever leur formation. Pour aspirer à un poste de responsable d’exploitation, vous pouvez parfaire vos acquis avec un deuxième BTSA au cours d’une année, option analyse et conduite des systèmes d’exploitation (ACSE).

Les détails de la formation

Même s’il y a quelques nuances concernant les cours et que le volume horaire n’est pas vraiment similaire, la formation vous permettra de justifier d’un BTS. Néanmoins, il faut être attentif, étant donné que le rythme durant la scolarité est nettement accéléré et laborieux.  

Qu’en est-il des conditions d’admission ?

Pour adhérer cette formation, il convient de noter que vos résultats scolaires ou universitaires sont des paramètres à ne pas prendre à la légère. En effet, sur la base de vos résultats, certaines épreuves ou une partie du stage peuvent être prodiguées. Outre votre dossier de candidature, vous serez contraint de passer un entretien pour faire part de votre motivation. Le jury pourra alors évaluer si vous êtes capable ou non à suivre une formation accélérée.

Obtenir un BTS en un an : dans quel établissement ?

L’obtention d’un BTS en un an n’est pas effective dans n’importe quelle école. Aussi, il est indispensable de bien s’informer au préalable. À titre d’exemple, vous pourrez acquérir les BTS Support à l’action managériale, Gestion de la PME, Négociation et Digitalisation de la Relation Client, Management des Unités Commerciales, Professions Immobilières et BTS Assurance, dans l’un des 250 établissements de formation GRETA. Par ailleurs, IFOPI offre les BTS IG, MUC, AG et CGO en formule accélérée. Retrouvez tous nos articles sur la formation en cliquant ici.